Se libérer de nos émotions

Nos émotions sont de véritables boussoles sur notre chemin d’éveil, à condition qu’elles soient pleinement vécues et mises en mouvement.

Elles nous permettent de prendre la température, de consulter son propre sage intérieur et nous guident avec justesse dans nos choix et dans nos vies.

Elles sont généralement classifiées en émotions positives et négatives mais toutes, si elles ne sont pas vécues entièrement dans notre corps et conscientisées, seront stockées et prendront la forme d’une charge énergétique plus ou moins dense.

Nous pouvons classifier plusieurs émotions comme la peur, la colère, la tristesse, le dégoût ou la joie.

Mais en réalité n’y aurait-il pas seulement deux émotions ? L’Amour inconditionnel, celui qui est vécu par chacun au delà du voile de l’illusion, cette flamme que nous portons tous, qui nous relie à l’univers tout entier et que nous avons oublié en s’incarnant sur terre, et la Peur qui naît de cette illusion et de l’oubli du monde d’Amour dont nous sommes tous issus ? Toutes les autres émotions ne sont elles pas une peur masquée, hormis la joie qui serait une réminiscence de l’Amour ?

Cependant toutes les émotions non digérées ou refoulées pourront alors devenir des états émotionnels stagnants. Ainsi la médecine traditionnelle chinoise nous donne une vision très précise des émotions ravalées et cristallisée dans nos organes.

Selon cette médecine ancestrale, la colère se stocke dans le foie, la tristesse dans les poumons, l’inquiétude dans l’estomac et la peur dans les reins.

Mais pourquoi est-ce si difficile de vivre pleinement nos émotions ?

Sachant que tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime, il est souhaitable de favoriser l’expression au delà de l’émotion ou du retentissement. Cette pratique permettra d’éviter quelques somatisations, du stress et de l’angoisse.     Jacques Salomé

Lorsque j’ai commencé à m’intéresser à mes propres émotions (ou plutôt à réaliser que j’avais des émotions), elles m’ont effrayée… Ma croyance était qu’une émotion était effrayante, bruyante et plutôt un boulet qu’une aide précieuse. Ma certitude m’amenait même à refouler mes émotions pour ne pas faire de bruit, rester en apparence calme par peur que l’émotion me mange toute crue !!!

Oui car vivre pleinement une grande tristesse fait du bruit, provoque des larmes et demande un stock de mouchoirs important ;-). La vivre pleinement c’est aussi se mettre à nue et montrer sa faiblesse. Ce n’est pas évident quand notre égo nous ordonne d’être tout puissant !

Vivre pleinement notre peur, trembler, se laisser envahir par elle dans tout son corps l’espace d’un instant est aussi salvateur et libérateur ! Mais la peur ne prendrait-elle pas le dessus sur moi si je lui laisse la possibilité de s’exprimer et de hurler sa rage ?

La réponse est NON !

La mise en mouvement permet à l’énergie en nous et tout autour de nous de circuler, ce qui amenuise la charge énergétique liée à l’émotion.

Comme l’explique Christian Tal Shaller, Docteur en médecine et praticien en chamanisme, les enfants sont de précieux enseignants qui nous montrent formidablement bien comment vivre pleinement nos émotions et les laisser circuler en toute harmonie.

Voici un exercice très libérateur à condition de laisser rugir le tigre en vous !!!  🙂

https://www.youtube.com/watch?v=7I991VPN2xM

Il n’est donc pas interdit, bien au contraire, de hurler sa colère et faisant de grands gestes ou en tapant dans un coussin (à condition de ne pas la projeter sur quelqu’un d’autre), de pleurer toutes les larmes de son corps ou de laisser exagérément son corps trembler pour évacuer la peur.

De plus, la nature ayant une grande sagesse, elle possède une conscience bien plus magique que nous le pensons.

Nous pouvons ainsi lui demander qu’elle transforme et qu’elle transmute nos émotions lourdes.

Voici un exercice qu’il m’arrive très souvent de pratiquer :

Pieds nus dans l’herbe, je me connecte à la conscience de notre chère Mère la Terre.

Je prends bien le temps de respirer profondément, d’ancrer mes pieds au sol et de visualiser des racines qui plongent jusqu’au centre de la terre.

Je visualise un fil d’or qui me relie au ciel et je me connecte à la puissance de l’univers tout en respirant profondément.

Je demande à confier toutes mes émotions lourdes à la terre et au ciel (je peux les nommer) pour qu’elles soient transmuter en Amour.

Je prends bien le temps de remercier.

La libération de nos émotions nous permet de découvrir le message que celles-ci viennent nous offrir, et non pas de se laisser diriger par elles. Car toutes nos émotions ne sont pas vécues par hasard, elles sont même très précieuses et leur message vient souvent nous apporter une grande sagesse, et nous éclairer sur notre état intérieur.

A condition de bien vouloir les accueillir et les vivre intensément, un dialogue pourra alors être établi avec elles et nous permettre d’apaiser notre corps et nos pensées d’un surmenage intempestif. Le calme et l’harmonie pourront dès à présent reprendre leur place en nous.

Belle libération à toi qui lira ces lignes !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s